7 points qui révèlent (vraiment) l’impact du plastique sur le monde

7 points qui révèlent (vraiment) l’impact du plastique sur le monde.

 

Keyword à utiliser : plastique - océan plastique - continent de plastique - recyclage plastique - le plastique c’est (pas) fantastique - pollution plastique - océan de plastique - recyclage bouteille plastique -  7ème continent

 

 

Intro

 

Le plastique, créé par accident dans une usine anglaise en 1935 est devenu un matériau incontournable associé à la vie moderne. Il s’est énormément développé au cours du XXème siècle notamment pour sa praticité. C’est vrai, regardez autour de vous on le trouve partout ! De la bouteille d’eau posée sur le bureau en passant par les emballages plastiques alimentaires ou encore avec les produits d’entretien, nous vivons littéralement sur un continent de plastique.

 

Mais la tendance “le plastique c’est fantastique” a vite été rattrapée par la réalité.

 

Depuis le premier sac plastique breveté en 1965, son utilisation n’a cessé d’augmenter à tel point que nous estimons notre production de plastique de cette période à aujourd’hui à un poids de plus de 8 milliards de tonnes (équivalent à 822 000 tour Eiffel !). Cette production correspond à des produits jetables qui termineront le plus souvent comme déchets non recyclés.

 

On revient sur 7 points importants pour comprendre d’où vient cette pollution plastique et comment on en est arrivé là.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ La fabrication du plastique 

 

 

Tout d’abord comment on fabrique le plastique ? Pour faire simple, il est créé à partir du pétrole (oui déjà ça commençait plutôt mal !). Grâce à la distillation de ce dernier on obtient un liquide appelé “naphta”. Ce liquide est alors transformé en plastique dans une usine pétrochimique.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2/ Economie

 

 

 

Et au niveau Économique alors ? Malgré une sensibilisation sur la consommation de plastique et surtout sur la pollution plastique qu’elle entraîne,  l’industrie plastique a toujours un chiffre d’affaire très élevé, atteignant un peu plus de 30 milliards d’euro en 2017, quasiment autant qu’en 2007. En effet, les habitudes ont la vie dure et on a du mal à se débarrasser du plastique dans nos mode de consommation, on le retrouve utilisé dans beaucoup de secteur comme l’automobile, les cosmétiques, la construction, le médical et l’électronique. 

⇒ 30 milliards d’euros c’est pour quelle géographie ? france, €, monde ? a vrai dire je ne trouve pas que ce chiffre soit hyper impressionnant mais ça dépend si c’est pour la France seulement ça commence à le devenir. Une autre solution pourrait être : le nombre de tonnes de plastique produites par an, consommation de plastique / habitant ? 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3/ Parlons décomposition

 

 

Certains demanderont mais pourquoi le plastique est dangereux pour l’environnement ? Quel est le rapport entre l’utilisation du plastique et la pollution ? 

 

Ce qu’il faut savoir c’est que même une fois jeté, le plastique continue à polluer puisqu’il met des centaines d’années à se décomposer. Par exemple le temps de décomposition d’un sac plastique est estimé à 400 ans et celui d’une bouteille d’eau à environ 1000 ans, des temps records pour un bout de plastique utilisé en moyenne 20 minutes, n’est-ce pas ? Ce n’est pas tout, lorsque celui-ci finit enfin par complètement disparaître, ses composants chimiques dû à (remplacer par utilisés pour ?) sa fabrication, eux restent (restent eux) et infiltrent le sol et les eaux.

 

 

4/ Oui, mais le plastique se recycle, non ? 

 

 

Alors techniquement oui mais très mal et son recyclage est fort consommateur d’énergie. Il existe sept catégories de plastique différentes mais seulement deux sont recyclées en France (on peut les citer car les consos peuvent voir sous les bouteilles le type de plastique qu’ils achètent, ça peut les aider à mieux acheter). Ainsi, les sacs plastique ne sont pas recyclés, principalement pour des raisons économiques et environnementales (les ressources utilisées pour les recycler seraient supérieures aux ressources utilisées pour les concevoir). Le recyclage des bouteilles plastique est quant à lui possible car jugé rentable économiquement et bénéfique écologiquement.

 

 

 

 

 

 

 

 

5/ Le plastique dans l’océan 

 

On a expliqué que lors de sa décomposition les résidus toxiques du plastique infiltrent le sol et les eaux. 

Finalement tout finit (répétition) par revenir dans les profondeurs de l’océan et le plastique continue sa descente. Selon WWF en 2019 on trouve 150 millions de tonnes de plastique dans l’océan. En plus d’une pollution visuelle (difficile de se promener au bord de la mer sans tomber sur des déchets plastique, non?), certains scientifiques parlent d’un septième continent de plastique, pour désigner un amas de plastiques volants situé dans l’océan pacifique, qui serait trois fois plus gros que la France. Des déchets qui risquent de devenir de plus en plus difficiles à gérer… cela n’est bien sûr pas sans conséquences sur les animaux marins et leurs habitats.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6/ Le plastique et les animaux

 

 

Justement parlons-en ! Le plastique entraîne la mort de nombreux animaux, selon les associations environ 100 000 mammifères marins sont tués chaque année en ingérant du plastique et près de 700 espèces différentes sont touchées par nos habitudes et notre mode de consommation. Par exemple, les tortues se nourrissent de sacs plastique en pensant qu’il s’agit de méduses, les oiseaux piquent des morceaux de plastiques flottants et se font également piéger par les déchets plastique en bord de mer.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7/ Les conséquences sur l’homme

 

 

Les poissons et les mollusques destinés à notre consommation ingèrent donc des petites quantités de plastique, à partir de ce moment là on peut se poser la question des répercussions sur notre santé ? 

Les études menées sur les conséquences de ces microplastiques sur la santé humaine restent trop récentes et limitées par la connaissance scientifique. Pour le moment, un rapport de l’ONU conclut que les quantités de microplastiques que nous ingérons sont si infimes qu’elles n’ont pas d’impact conséquent sur notre santé.

Il est difficile de déterminer les répercussions exactes car le plastique est présent partout dans notre environnement de l’air que nous respirons aux vêtements que nous portons. Le plastique contenant un composant chimique appelé bisphénol A a par exemple été interdit en France pour la production de biberons, ces particules toxiques pouvant passer du plastique au lait.

 

 

 

On remarque quand même des améliorations et une prise de conscience de la part de grandes marques qui ont décidé de réduire leur utilisation du plastique

 

  • McDonald’s qui a décidé en 2019 de supprimer définitivement les pailles et les couvercles en plastique de ses gobelets. => ce n’est pas lié à l’interdiction gouvernementale ?

 

  • La marque Lush a entamé plusieurs démarches pour réduire son empreinte écologique comme la réduction d’épaisseur de ses bouteilles en plastique ou encore des lancements de gammes de produits solides ne nécessitant plus d’emballages.

 

  • “Boxed water” est une marque américaine proposant de l’eau minérale en carton sans aucun emballage en plastique, une révolution !

 

Les Pays-bas ont même ouvert le premier supermarché sans plastique :

https://detours.canal.fr/amsterdam-inaugure-premier-supermarche-plastique/

 

 

 

On pensait qu’il était important de vous proposer un article sur ce sujet sachant que la pollution plastique est l’un des enjeux majeurs de notre société et que chez SPRING ça nous préoccupe, alors même si on utilise encore du plastique celui-ci est recyclable et surtout le film de nos capsules est hydrosoluble et biodégradable. Nous nous tenons constamment informé sur le sujet pour de possibles améliorations et évolutions. Au final, on espère que grâce à ce petit article vous auriez mieux compris pourquoi le plastique c’est pas si fantastique que ça.



 

 

Liens images

 

 

 

 

 

 

Sources :

https://www.ouest-france.fr/environnement/ecologie/pourquoi-le-plastique-t-il-un-impact-tres-negatif-sur-l-environnement-6280346

http://www.generationscobayes.org/nos-actus/limpact-environnemental-du-plastique

https://www.nationalgeographic.fr/environnement/91-des-dechets-plastiques-ne-sont-pas-recycles

https://www.futura-sciences.com/planete/dossiers/pollution-dechets-plastique-mer-septieme-continent-1898/page/4/

https://www.zerowastefrance.org/alerte-effets-nocifs-plastique-sante/

https://www.levif.be/actualite/environnement/pollution-plastique-quel-impact-sur-votre-sante/article-opinion-1051205.html?cookie_check=1582799946

https://www.nationalgeographic.fr/environnement/2018/06/microplastiques-quels-risques-pour-la-sante

https://www.unenvironment.org/fr/actualites-et-recits/recit/de-sa-naissance-son-interdiction-une-histoire-du-sac-en-plastique

https://saint-genix-sur-guiers.net/vie-pratique/ordures-menageres-et-tri-des-dechets/plastique/

https://www.babycenter.fr/x6600279/les-biberons-en-mati%C3%A8re-plastique-peuvent-ils-%C3%AAtre-dangereux-pour-mon-b%C3%A9b%C3%A9--

https://www.ladn.eu/entreprises-innovantes/marques-engagees/grandes-marques-reduire-plastique/

x

Merci d’indiquer votre adresse e-mail :



Aucun compte trouvé avec cette adresse.

Problème de connexion ? Contactez-nous.